choux kale

 Il serait antioxydant, pauvre en calories, riche en fer, magnésium, calcium, vitamine C, potassium et bêta-carotène, il contribuerait à renforcer les défenses immunitaires et à lutter contre le mauvais cholestérol. Il serait aussi un très bon anticoagulant. Autant de qualités supposées qui le rendent très tendance à l’heure du « bien manger ».

Pour préparer le kale, il vous suffit de bien nettoyer les feuilles à l’eau, les sécher , d’enlever la tige et la nervure centrale, puis de les couper en morceaux avant de les déguster crues ou de les faire cuire.

L’astuce ? Pour assouplir les feuilles un peu trop coriaces, frottez-les entres elles après les avoir ciselées puis arrosées d’huile d’olive.

LES MODES DE CUISSON

  • 2 minutes dans de l’eau bouillante salée. On pourra ensuite faire revenir le kale dans du beurre. Attention à bien l’égoutter à l’issue de la cuisson à l'eau ; les gouttelettes d’eau risquent d’être projettées lors de la cuisson au beurre.

  • 15 minutes à la vapeur dans un autocuiseur. Ainsi, il garde toutes ses qualités gustatives. Il sera ensuite accommodé selon le goût : en tarte, sauté, etc.

  • 20 à 25 minutes au four pour une déclinaison en chips.